Retours sur le Festival Shake’Arts IV en partenariat avec Unisphères

Unisphères remercie Cultiv’actions pour cet invitation sur le festival transdisciplinaire Shake’Arts acte IV : Arts numériques et jeux vidéo.

Une journée dédiée aux arts numériques et l’art des jeux vidéo avec une multitude d’activités pour tous les âges. Des ateliers pour enfants et adultes, afin de découvrir les possibilités qu’offrent ces univers. Des conférences, des expositions et concerts qui ont permi à tous d’élargir cette (re)découverte. L’occasion d’approcher, le temps d’une journée, les multiples facettes des arts numériques.

LES ATELIERS PROPOSÉS PAR UNISPHÈRES EN PARTENARIAT AVEC MY DIGITAL FOOD

• Atelier « # Interactive Digital Music » – Tout publics
Créez en groupe un instrument de musique des plus délirants

• Atelier « # Interactive Facial Capture » – Tout publics
Animez votre avatar en temps réel !

• Atelier « # Interactive Virtuel Graffiti »
Peindre, graffer, choisir sa couleur, … rien de plus simple : il suffit d’appuyer sur le bouton de la Bombe numérique.

• Installation interactive déformant ceux qui passent devant …

#Unispheres #shakeArts #CultivAction #MDF #MyDigitalFood #Iniations #Découvertes #Pratiques #Ateliers #MédiatioNumériques #ArtsNumériques #Bordeaux

 » background_layout= »light » text_orientation= »center » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

En partenariat avec UNS Rencontre Danse et Art Visuel

Jeudi 8 spetembre, retrouvez Unisphères avec Marion Renoux, pour une performance avec Anne Becouarn où danseuse et artiste visuel formeront un duo, duquel naîtra une fresque inspirée de l’environnement chorégraphique …
Organisé dans le cadre du village associatif organisé par l’ Université Bordeaux Montaigne, soutenu par le CROUS et en partenariat avec l’association Cultiv’Actions sur l’acte III de leurs événements « Shake’Arts ». Entrée libre.
Le lien vers la page Facebook de l’évent : ici

UNISPHERES #Performance #Event #Danse #fresque #cultures #arts #agitées #ShakeArts #CultivActions #Crous #UniversiteMicletdeMontaigne #médiation #Bx3 #VillageAsso #étudiants #artistes #poésie #Pessac #Campus

Vous avez dit Médiation Culturelle ?

La notion de médiation culturelle désigne l’espace de relations entre le public et  des expressions artistiques, des patrimoines, des connaissances, des moments et des « objets » culturels etc. Il s’agit d’élargir et d’approfondir l’accès des citoyens, en particulier des plus démunis, aux moyens de création individuelle et collective (démocratie culturelle), ainsi qu’à l’offre culturelle professionnelle (démocratisation culturelle). « La médiation culturelle fonde, dans le passé, le présent et l’avenir, les langages par lesquels les hommes peuvent penser leur vie sociale, peuvent imaginer leur devenir, peuvent donner à leurs rêves, à leurs désirs et à leurs idées, les formes et les logiques de la création » (Bernard Lamizet).
Lien WIKIPEDIA : Médiation Culturelle La Charte déontologique de la Médiation Culturelle


Les droits culturels

Les droits culturels mettent l’accent sur la reconnaissance des identités culturelles, l’accès aux ressources culturelles par l’éducation et la circulation des savoirs, l’inclusion par le partage des patrimoines et la connaissance du territoire dans lequel on vit pour mieux l’habiter. L’approche des droits culturels invite à repenser les politiques publiques et les modèles d’intervention en termes culturels. Elle positionne la culture non pas comme le 4e pilier du développement durable (Agenda 21 de la Culture), mais comme « la base même du développement durable». Les droits culturels sont définis comme un ensemble de principes issus de la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948),  de la Déclaration universelle sur la diversité culturelle (2001) ainsi que de La Déclaration de Fribourg (2007).
Intégration des droits culturels au sein de l’article 103 de la loi NOTRe “La responsabilité en matière culturelle est exercée conjointement par les collectivités territoriales et l’Etat dans le respect des droits culturels énoncés par la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles du 20 octobre 2005”.
Lien WIKIPEDIA : Droits culturels Déclaration de Fribourg, 2007 


L’Économie sociale et solidaire

UNISPHÈRES a la volonté de s’inscrire dans le champ de l’économie sociale et solidaire, en étant au service de l’utilité social par une mise en œuvre éthique. Pour cela UNISPHÈRES privilégie :

– l’intérêt général et collectif, à l’intérieur et à l’extérieur de la structure, en essayant de créer et maintenir des emplois durables. Mais également en cherchant à participer à la réduction des inégalités ainsi qu’en impulsant une plus grande et meilleure cohésion sociale.
– une gouvernance démocratique où tous les membres de la structure sont impliqués dans le processus de décision. S’ajoute à ceci une forte volonté de parité au sein de la structure.
– la primauté de l’homme par rapport au capital. Ainsi UNISPHÈRES ne cherche pas à entrer dans un rapport de compétitivité et de productivité, mais plutôt à développer des salaires équitables entre ses employés et à utiliser les excédents pour le développement du projet, tout comme il s’attache à  conserver une politique tarifaire accessible à tous.
– un ancrage territorial fort en s’appuyant sur les acteurs du territoire et sur ses ressources, capacités, possibilités.
– la mobilisation des citoyens. Ainsi UNISPHÈRES s’engage à faire des citoyens les bénéficiaires de ses actions, mais à les rendre également contributeurs, dans le projet et dans ses valeurs. L’association cherche également à leur donner les outils, leur permettant d’être acteur au sein de leur vie, de leur territoire et de l’espace citoyen.

Ainsi au travers de ces ambitions UNISPHÈRES inscrit au cœur de ses enjeux la coopération, la mutualisation, la citoyenneté.


En pratique

Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ? « L’économie Sociale et Solidaire (ESS) est un terme qui regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. Le modèle économique de l’ESS est au service de la société et du citoyen ». Source Wikipedia.
LIEN WIKIPEDIA : Economie Sociale et Solidaire


[fts_facebook id=1604851503134462 type=events]
Translate »